Imprimer

 

 

Laurent Binnet s'amuse à renverser les invasions et les colonisations. Une intéressante hypothèse qu'on a plaisir à suivre, impatient de savoir comment les Incas prendront le pouvoir en Europe et de connaitre leur stratégie de développement.
Terminer son roman sur les aventures d'un Cervantes dilettante est un peu décevant. J'aurais souhaité qu'il aille au bout de sa théorie du battement d'aile du papillon et imagine une évolution du monde plus audacieuse.
Ce livre est "grand prix de l'Académie" 2019.